Francais  Anglais

Yves Saint Laurent

 

Yves Saint Laurent est né le 1er août 1936 à Oran en Algérie, où il passe toute sa jeunesse.

 

En 1955, après un séjour à l’école de la Chambre syndicale de la haute couture à Paris, Michel de Brunhoff, directeur de Vogue Paris, le présente à Christian Dior, qui l’engage aussitôt comme assistant. A la mort de ce dernier, en 1957, Yves Saint Laurent prend la direction artistique de la maison Dior. Il présente sa première collection, dite « Trapèze », en janvier 1958, qui connaît un immense succès. Appelé à faire son service militaire et hospitalisé au Val de Grâce, il est licencié par la maison Christian Dior en 1960.

 

Yves Saint Laurent décide, en association avec Pierre Bergé qu’il a rencontré en 1958, de créer sa propre maison de couture, dont la première collection est présentée le 29 janvier 1962 au 30 bis, rue Spontini à Paris. Ils y resteront douze années pendant lesquelles Yves Saint Laurent inventera le vestiaire de la femme moderne : le caban et le trench-coat dès 1962, le premier smoking en 1966, la saharienne et le premier tailleur-pantalon en 1967, les premières transparences et le premier jumpsuit en 1968... En se servant des codes masculins, il apporte aux femmes l’assurance, l’audace et le pouvoir, tout en préservant leur féminité. Yves Saint Laurent souhaite habiller toutes les femmes, et non seulement les riches clientes haute couture : sa boutique Saint Laurent rive gauche, créée en 1966 à Paris, est la première boutique de prêt-à-porter portant le nom d’un couturier, et ouvre la voie à ce qu’est devenue la mode aujourd’hui.

 

Depuis la fin des années 1950, et tout au long de sa carrière, Yves Saint Laurent créé des costumes pour le théâtre, le ballet et le cinéma. Il collabore avec Roland Petit, Claude Régy, Jean-Louis Barrault, Luis Buñuel, François Truffaut... et habille Jean Marais, Zizi Jeanmaire, Arletty, Jeanne Moreau, Isabelle Adjani, Catherine Deneuve, avec qui il tisse une amitié fidèle.

 

En 1974, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé installent la maison de couture au 5, avenue Marceau à Paris, où Yves Saint Laurent affirmera son style. Dans ses collections de haute couture, Yves Saint Laurent rend hommage aux artistes, dès 1965 avec les célèbres robes Mondrian, puis en 1966 avec ses robes pop art et son hommage important à l’Afrique en 1967. Dans les années 1970, il présente des collections-hommage à Picasso et à Diaghilev, et des hommages à Matisse, Cocteau, Braque, Van Gogh, Apollinaire, dans les années 1980.

 

Yves Saint Laurent a l’habitude de venir à Marrakech le 1er décembre et le 1er juin de chaque année dessiner sa collection de haute couture pendant quinze jours. Le Maroc, qu’il a découvert en 1966, aura une grande influence sur son travail et ses couleurs, tout comme ses voyages imaginaires : le Japon, l’Inde, la Russie, la Chine, l’Espagne sont autant de sources d’inspirations pour ses collections.

 

Le Metropolitan Museum of Art de New York lui consacre une rétrospective en 1983 : c’est la première fois qu’un créateur de mode vivant expose dans ce musée. De grandes expositions seront présentées par la suite à Pékin, Moscou, Sydney, Tokyo et bien entendu à Paris, au musée des Arts de la mode, en 1986.

 

En 1998, Yves Saint Laurent met en scène trois cents mannequins sur la pelouse du Stade de France à l’occasion de la Coupe du monde de football.

 

Le 7 janvier 2002, il annonce lors d’une conférence de presse qu’il met fin à sa carrière. Le 22 janvier, au Centre Pompidou, un défilé rétrospectif retrace quarante années de création en plus de 300 modèles, dont sa dernière collection Printemps-été 2002.

 

Yves Saint Laurent se consacre désormais aux activités de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, qui est reconnue d’utilité publique le 5 décembre 2002. Elle a pour mission la conservation des 5 000 vêtements haute couture et 150 000 accessoires, croquis et objets divers qui en constituent le fonds, l’organisation d’expositions thématiques de mode, peinture, photographie, arts décoratifs etc., et le soutien d’activités culturelles et éducatives.

 

Le 10 mars 2004, la Fondation ouvre ses portes au public avec l’exposition Yves Saint Laurent, Dialogue avec l’Art, qui sera accueillie par la Fondation Caixa Galicia en Espagne en 2007. La rétrospective Yves Saint Laurent Style est présentée en 2008 au Musée des Beaux-Arts de Montréal, puis au de Young Museum de San Francisco.

 

Le 1er juin 2008, Yves Saint Laurent décède à son domicile parisien dans sa soixante-douzième année.

 

En 2010, la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent organise une grande rétrospective de l’œuvre d’Yves Saint Laurent, présentée au Petit Palais à Paris, et dont l’itinérance est prévue à travers le monde.

 

Télécharger les repères chronologiques d'Yves Saint Laurent

en cliquant ici.

 

Télécharger la bibliographie sélective d'Yves Saint Laurent

en cliquant ici.

 

Yves Saint Laurent, 1964
© Maurice Hogenboom



© Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent  |  Mentions légales  |  Conception 2exVia avec MasterEdit®

© Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent